INFOS

Paris écrase Toulouse.

A53I8812

Paris – Toulouse : 6-2

Parc des Princes (47 221 spectateurs)
Temps frais – Pelouse en bon état
Arbitre : M.Delerue

 

18eme minute (0-1)
Servi par Durmaz sur le côté droit, Amian réalise un grand pont sur Kurzawa, avant de centrer en direction de Gradel. Seul au second poteau, le joueur prêté par Bournemouth arme une reprise de volée du pied droit qui trompe Areola.
31eme minute (1-1)
Neymar provoque Amian sur le côté gauche, pénètre dans surface toulousain et réalise une talonnade magnifique pour trouver Rabiot. Complètement seul, le milieu de terrain parisien arme une frappe croisée du pied gauche qui est repoussée par Lafont, au sol. Le ballon revient sur… Neymar qui égalise pour le PSG !
35eme minute (2-1)
Après un une-deux avec Neymar aux 22 mètres, Rabiot contrôle et arme une frappe croisée du pied gauche qui vient tromper Lafont. La tentative à ras de terre du Tricolore termine dans le petit filet gauche du gardien de but du Téfécé.
75eme minute (3-1)
A la suite d’une faute de Delort sur Neymar dans la surface du Téfécé, M.Derelue désigne logiquement le point de penalty. L’Uruguayen trompe Lafont en force sur la gauche.
78eme minute (3-2)
Jean se charge d’un corner côté droit. Son centre est repris par Jullien qui place en coup de tête qui est dévié par Thiago Silva et qui trompe Areola.
82eme minute (4-2)
Sur la gauche, Neymar temporise et décale Di Maria qui sert rapidement Pastore aux vingt mètres. L’Argentin déclenche une frappe enroulée du pied gauche qui vient se loger dans la lucarne gauche de Lafont.
84eme minute (5-2)
Neymar frappe un corner côté gauche. A la surprise générale, le Brésilien opte pour un centre tendu qui trouve Kurzawa. L’ancien Monégasque réalise un ciseau du pied gauche qui ne laisse aucune chance à Lafont.
92eme minute (6-2)
Festival de Neymar qui élimine trois défenseurs avec une série incroyable de dribbles. Le Brésilien a eu un petit peu de réussite, mais cet enchaînement (talonnade, grand pont, crochet) va faire le tour du monde. Une action terminée par une frappe du pied gauche qui a laissé Lafont impuissant.

A53I4670

149Paris
Areola – Daniel Alves, Thiago Silva (cap), Kimpembe, Kurzawa – Verratti, Thiago Motta puis Pastore (69eme), Rabiot – Di Maria puis Draxler (86eme), Cavani puis Lo Celso (85eme), Neymar
N’ont pas participé : Trapp (g), Marquinhos, Meunier, Berchiche
Entraîneur : U.Emery

A53I8757

899Toulouse
Lafont – Amian, Diop, Jullien (cap), Moubandjé – Blin, Somalia – Durmaz puis Jean (46eme), Toivonen puis Machach (58eme), Gradel puis Michelin (62eme) – Delort
N’ont pas participé : Goicoechea (g), I.Sylla, Cahuzac, Bodiger
Entraîneur : P.Dupraz

A53I4728

 

Buts :
Paris : Neymar (31eme et 92eme), Rabiot (35eme) et Cavani (75eme sp), Pastore (82eme) et Kurzawa (84eme)
Toulouse : Gradel (18eme) et Jullien (78eme)
Avertissements : Verratti (36eme) pour le PSG – Diop (57eme), Blin (68eme), Michelin (81eme) et Jean (90eme) pour Toulouse
Expulsion : Verratti (69eme) pour le PSG

A53I4526

Article : football365

Photos : D.Cahagnet

Paris – Toulouse

Match comptant pour la troisième journée de championnat de Ligue 1.

 

Groupes et compos probables.

149Paris : Areola, Trapp – Dani Alves, Berchiche, Kimpembe, Kurzawa, Marquinhos, Meunier, Thiago Silva, Lo Celso, Nkunku, Pastore, Rabiot, Thiago Motta, Verratti – Cavani, Di Maria, Draxler, Neymar.
******************************
Areola – Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Kurzawa – Verratti, Thiago Motta, Rabiot – Di Maria, Cavani, Neymar.
899Toulouse : Goicoechea, Lafont – Amian, I.Diop, Jullien, Michelin, Moubandje – Blin, Bodiger, Cahuzac, Durmaz, Machach, Somalia, I.Sylla – Delort, Gradel, Toivonen, Y.Sanogo
*********************************
 Lafont – Amian, I. Diop, Jullien (cap), Moubandje – Machach, Blin, Cahuzac, Durmaz – Sanogo, Delort

Merci Blaise !!

IMG_1730_GF

Agé de 30 ans, Blaise Matuidi restera comme une figure emblématique du Paris Saint-Germain de l’ère QSI. Arrivé au Club en 2011.

Blaise Matuidi aura honoré à 295 reprises le maillot rouge et bleu, inscrivant 33 buts et délivrant 30 passes décisives. Il figure au 7e rang des joueurs comptant le plus grand nombre de matches disputés dans l’histoire des Rouge et Bleu.

Au fil de ses six saisons avec le Paris Saint-Germain, celui qui porta parfois le brassard de capitaine s’est bâti l’un des plus grands palmarès du football français avec la conquête de 4 titres de champion de France, 3 Coupes de France, 4 Coupes de la Ligue et 4 Trophées des champions, sans oublier un statut de vice-champion d’Europe avec l’équipe de France au terme de l’UEFA Euro 2016.

IMG_1966_GF

Blaise Matuidi a été élu à deux reprises dans l’équipe-type de Ligue 1 des Trophées UNFP (en 2012-2013 et 2015-2016) et a également reçu, en 2015, le prix du joueur français de l’année décerné par l’hebdomadaire France Football.

Le Paris Saint-Germain remercie Blaise pour son grand professionnalisme, ainsi que pour son investissement sans faille pour défendre le maillot et pour représenter le Club à travers différentes initiatives.

« Je garderai un excellent souvenir des six saisons de Blaise sous notre maillot, a réagi Nasser Al-Khelaïfi, le Président du Paris Saint-Germain. _C’est un joueur qui a disputé chaque match avec beaucoup de générosité et une envie permanente de tout gagner, suscitant l’admiration de tous. Blaise restera dans nos cœurs et il sera toujours le bienvenu dans la grande famille du PSG. Nous lui souhaitons une pleine réussite pour ce premier défi à l’étranger et tout le succès possible avec l’équipe de France en cette saison de Coupe du monde. _»

13243920_599627363533861_7274752305517842919_o

Paris régale.

xwrktyikkxxbw90fyfx2

2ème journée de L1 : GUINGAMP – PSG : 0-3

Roudourou (18 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé – Pelouse excellente
Arbitre : M.Gautier

 

52eme minute (0-1)
Thiago Motta trouve Neymar entre les lignes et le Brésilien se met immédiatement dans le sens du but pour chercher Cavani dans le dos de la défense guingampaise. Rebocho coupe la passe d’un tacle et le ballon arrive jusqu’à Ikoko, qui donne en retrait pour Johnsson. Mais la passe est mal assurée et le gardien suédois ne peut éviter le but contre son camp, même s’il dévie le ballon sur son poteau.
62eme minute (0-2)
Neymar entre dans le camp guingampais sans être attaqué et délivre une passe dans l’espace millimétrée en direction de Cavani. « El Matador » s’emmène bien le ballon et conclut en enroulant son tir du droit pour battre Johnsson sur sa gauche.
83eme minute (0-3)
Au départ de l’action, Neymar se trouve ensuite à la tombée d’un centre de Cavani. Sa reprise de la tête est contrée par Rebocho, mais le ballon revient sur son partenaire uruguayen. Il efface Kerbrat d’un petit geste technique et fixe Johnsson avant de retrouver Neymar en retrait pour lui offrir son premier but en L1 d’un tir aux six mètres dans le but vide.

sgtxqfatwelk5tf02z1r

En_avant_guingampGuingamp
Johnsson – Ikoko, Kerbrat, Sorbon, Rebocho – Didot puis M.Thuram (79eme), Deaux – Coco puis Blas (80eme), Briand (cap), A.R.Camara puis Phiri (71eme) – Salibur
N’ont pas participé : Caillard (g), Eboa Eboa, M.Diallo, T.Giresse
Entraîneur : A.Kombouaré
149Paris
Areola – Dani Alves, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Kurzawa – Verratti puis Pastore (80eme), Thiago Motta, Rabiot puis Matuidi (87eme) – Di Maria, Cavani, Neymar
N’ont pas participé : Trapp (g), Kimpembe, Meunier, Nkunku, Guedes
Entraîneur : U.Emery

wxlqmoyfyxsoih4e8zkt

Buts :
Paris : Ikoko (52eme csc), Cavani (62eme) et Neymar (83eme)
Avertissements :
Guingamp : Ikoko (11eme) et Deaux (77eme)
Paris : Thiago Motta (32eme) et Verratti (67eme)

pmzdpvfjed5tiiky3jno

Article : football365
Photos : psg.fr