INFOS

Le PSG vire en tête.

Stade Saint-Symphorien (25 012 spectateurs environ)

Temps froid – Pelouse correcte

Arbitre : M.Fautrel (6)

 

 

43375Le Paris Saint-Germain a réussi à marquer deux buts dans cette première période sans avoir énormément d’occasions. Metz qui restait invaincu cette saison sur sa pelouse est passé à côté du début de match totalement indiscipliné en défense, ils ont encaissé deux buts sur deux grosses erreurs défensives. Le PSG n’en demandait pas tant surtout qu’ils menaient les débats en cette première période.
Le match semblait plié mais en cinq minutes en début de seconde période, les messins ont recollé au score grâce à deux penaltys sifflait par M.Fautrel, le premier imaginaire, puis un autre, beaucoup plus évident. Metz tentait de créer l’exploit face à ces Parisiens invaincus toutes compétitions confondues cette saison Devant un public survolté qui poussait pour aider son équipe.
Mais, en fin de match, les Parisiens passaient la vitesse supérieure et arrachaient la victoire sur un but d’Ezequiel Lavezzi, joueur de ce match avec Javier Pastore, lui aussi excellent (et buteur) sur la pelouse de Saint-Symphorien. Passés par tous les sentiments lors de cette rencontre, Laurent Blanc et ses hommes quittent finalement la Moselle avec trois points très importants qui leur permettent non seulement de poursuivre leur impressionnante série d’invincibilité mais surtout de prendre les commandes du classement en attendant le résultat de l’OM face à Bordeaux dimanche. La montée en puissance du double champion de France se confirme. Même si tout n’est pas encore parfait.

43380

Les buts :

9eme minute (0-1)

Sur une passe en retrait de Sarr mal dosée pour Kashi qui cède face à la pression de Pastore. Choplin manque son contrôle et redonne involontairement le ballon à l’Argentin, qui pique tranquillement son ballon par-dessus J.Carrasso après un contrôle pourtant un peu long.

16eme minute (0-2)

Sur un coup-franc enveloppé côté gauche par Lavezzi, N’Daw passe au travers et dévie légèrement le ballon qui rebondit sur le genou gauche de Bussmann et meurt au fond des filets.

49eme minute (1-2)

Maïga réduit le score en prenant Sirigu à contre-pied sur une frappe à ras de terre qui termine dans le coin droit du but parisien.

53eme minute (2-2)

Maïga transforme le penalty en prenant une nouvelle fois Sirigu à contre-pied sur une frappe à ras de terre identique à la première.

84eme minute (2-3)

Après un relais entre Pastore et Lavezzi, ce dernier tente sa chance. J.Carrasso repousse des deux mains sur Ibrahimovic, dont la frappe est freinée du pied gauche par le gardien messin, mais Lavezzi jaillit et propulse le ballon au fond.

43396

sans-titre (2)Metz : J.Carrasso (7) – Métanire (cap) (6), Milan (6), Choplin (5), Bussmann (5) puis Palomino (78eme) – N’Daw (4), Kashi (3), K.Lejeune (5), Malouda (3) puis Krivets (46eme, 5), B.Sarr (5) puis Ngbakoto (46eme), (5) – Maïga (6)

N’ont pas participé : Mfa (g), Marchal, Rocchi, Falcon

Entraîneur : A.Cartier

index (3)PSG : Sirigu (5) – van der Wiel (4), Thiago Silva (6), Marquinhos (6), Maxwell (4) – Thiago Motta (5) puis Matuidi (46eme, (5), Cabaye (non noté) puis Chantôme (20eme, 5), Rabiot (5) puis Cavani (74eme) – Pastore (7), Lavezzi (7), Ibrahimovic (5)

N’ont pas participé : Maignan (g), Z.Camara, Digne, Augustin

Entraîneur : L.Blanc

 

Buts

Maïga (49eme, sp, et 53eme, sp) pour Metz
Pastore (9eme), Bussmann (16eme, csc) et Lavezzi (83eme) pour le PSG

Avertissements

Choplin (28eme), Maïga (62eme), Milan (72eme) et N’Daw (75eme) pour Metz
Lavezzi (87eme) pour le PSG

Metz-Paris-SG

sans-titre (2)Le FC Metz peut se réjouir de trois retours importants. Albert Cartier a en effet convoqué des joueurs qui ont repris le chemin de l’entraînement cette semaine : le latéral gauche Gaëtan Bussman (tendinite au genou gauche), l’attaquant vénézuélien, Juan Falcon (mollet) et le milieu défensif Romain Rocchi (élongation au quadriceps de la jambe droite).
J.Carrasso, M’Fa – Marchal, Choplin, Milan, Bussmann, Métanire, Palomino – Doukouré, Kashi, B.Sarr, Krivets, Ngbakoto, Malouda, N’Daw, Lejeune, Rocchi – Maiga, Falcon.
Blessés : H.Diallo (pied), Nsor (genou), Cornet (nc).
Choix de l’entraîneur : Andrada, Oberhauser, Philipps, Rivierez, Sido, Vion.

***************************************

index (3)Laurent Blanc doit en effet déplorer pas moins de six absents pour le déplacement au stade Saint-Symphorien. Certains comme Marco Verratti (pubis) sont blessés, d’autres comme David Luiz sont mis au repos en vue de la rencontre de mardi en Ligue des Champions face à l’Ajax Amsterdam.
Grégory van der Wiel et Marquinhos devraient être titularisés. Un temps incertain, Blaise Matuidi est finalement présent dans le groupe malgré sa double fracture de la main droite. En attaque, Zlatan Ibrahimovic est bien là. Le jeune attaquant Jean-Kevin Augustin (17 ans) a donc été appelé en renfort. Tout comme Mike Maignan qui vient pallier l’absence de Nicolas Douchez, touché au mollet.
Sirigu, Maignan – Z.Camara, Digne, Marquinhos, Maxwell, Thiago Silva, Van der Wiel Thiago Motta, Rabiot, Pastore, Matuidi, Chantôme, Cabaye – Ibrahimovic, Lavezzi, Cavani, Augustin.
 
Blessés : Verratti (pubis), Lucas (cheville), David Luiz (syndrome viral), Bahebeck (adducteurs), Douchez (mollet)
Choix de l’entraîneur : Diaw (CFA), Aurier (retour de sélection)

 

Les féminines sur la lancée.

PARIS SAINT-GERMAIN – AS SAINT-ETIENNE : 2-0 (1-0)

D1 – 10e journée Stade Charléty

43323Au lendemain de leur victoire face à l’OL (0-1) et de leur qualification historique pour les quarts de finale de l’UEFA Women’s Champions League, les Parisiennes retrouvaient le championnat et Charléty ce dimanche après-midi. Opposées à la lanterne rouge, Saint-Etienne, les joueuses de Farid Benstiti comptaient bien surfer sur leur belle dynamique actuelle pour rester au contact des Lyonnaises en tête du championnat.
Malgré des conditions de jeu difficiles les Parisiennes s’imposent 2-0 face à Saint-Etienne et concluent donc cette semaine historique par un nouveau succès !
index (3)
PARIS SAINT-GERMAIN : Berger – Gama (Houara d’Hommeaux, 62e), Henning, Krahn, Boulleau (c) – Hamraoui, Bresonik, Kaci (Seger, 71e), Dali – Sarr (Horan, 62e), Delie.
Entraîneur : F. Benstiti.

**************************************************

saint etienne
AS SAINT-ETIENNE : Perrodin – Sissoko, Soulard, Multari, Benoit – Morel (c), Audemar, Clémaron (Chaumette, 11e), Gherbi – Coton-Pelagie (Lorgéré, 18e), Palacin (Lavaud, 83e).
Entraîneur : H. Didier.

Buts : Dali (8e, 60e).

Article et photos : psg.fr

Les féminines en quart

OLYMPIQUE LYONNAIS - PARIS SAINT-GERMAIN : 0-1 (0-0)

UEFA Women’s Champions League 

8es de finale – Match retour Stade de Gerland

43317Voilà un exploit qui motivera peut-être Nasser Al-Khelaïfi à venir supporter le PSG féminin à l’avenir. Après le match nul (1-1) entre le PSG et Lyon samedi à Charléty en 8emes de finale aller de la Ligue des Champions féminine, les Parisiennes étaient condamnées à l’exploit mercredi soir à Gerland lors du match retour. Et l’impensable est arrivé. Favorites, les coéquipières de Louisa Nécib sont pourtant parfaitement entrées dans la partie. Mais malgré plusieurs occasions franches et un PSG archi-dominé, le score était nul et vierge à la pause.
C’est Alushi qui est avec un tir à ras de terre sous la gardienne (0-1, 80e). Un but tout simplement historique car il offre la victoire aux Parisiennes qui se qualifient pour la première fois de l’histoire du club en quarts de finale de l’UEFA Women’s Champions League… Magique !

43310

lyonLYON : Bouhaddi – Majri, Kumagai, Renard (c), Dickenmann – Henry, Bussaglia, Necib – Le Sommer, Hegerberg (Thomis, 59e) – Schelin.
Entraîneur : Gérard Précheur.
*****************************************************************
index (3)PARIS SAINT-GERMAIN : Kiedrzynek – Delannoy (c), Georges, Henning, Houara d’Hommeaux – Alushi, Seger, Kaci (Hamraoui, 58e) -Cruz, Asllani (Dali, 46e) – Horan (Delie, 65e).
Entraîneur : Farid Benstiti.
Article : 365foot
Photos : psg.fr