INFOS

Finale de la Coupe de France

Présentation10

Paris-Nantes : Les adieux de Zlatan au Parc des Princes.

Parc des Princes (46 000 spectateurs environ)
Temps doux – Pelouse en parfait état
Arbitre : M.Jaffredo

 

 

2 (66)Il était l’attraction de la soirée au Parc des Princes et il n’a pas déçu.
Pour sa dernière sortie de M.Ibrahimovic devant le public parisien et à une semaine de son dernier match avec le PSG lors de la finale de la Coupe de France, Zlatan s’est offert un nouveau doublé, inscrivant ses 37eme et 38eme buts de la saison. Le record de Carlos Bianchi (37 buts en une saison avec Paris) est tombé et les supporters ont pu faire la fête après cette nouvelle victoire parisienne.
Bousculés en début de match par les nantais, les champions de France ont vite repris les choses en main dés leur première grosse occasion du PSG. Dès lors, Paris a pris les rennes du match et les joueurs de Laurent Blanc ont cherché systématiquement Ibra pour lui offrir son record. Lucas et Marquinhos ont d’abord alourdi la note avant cette 89eme but et une tête victorieuse du Suédois. Son dernier coup d’éclat sur la pelouse du Parc des Princes.
0 (60)

Les buts :

18eme minute (1-0)
Après une bonne sortie de balle de Marquinhos, relayé par Thiago Motta, le ballon arrive sur Ibrahimovic qui peut lancer Di Maria côté droit. L’Argentin adresse un centre parfait dans le dos de Vizcarrondo. Ibra, seul, reprend de la poitrine et trompe Dupé à l’aide d’un rebond qui lobe le gardien nantais.
43eme minute (2-0)
Ibrahimovic, servi à l’angle droit de la surface, revient vers le centre et trouve Di Maria plein l’axe qui glisse parfaitement le ballon à Lucas sur sa gauche. Seul face à Dupé, le Brésilien feinte la frappe puis ouvre son pied pour inscrire le centième but du PSG cette saison.
52eme minute (3-0)
Coup-franc pour le PSG à l’entrée de la surface à gauche de l’arc de cercle. Ibrahimovic le frappe en force à ras de terre mais Dupé réalise une belle parade sur sa ligne pour repousser. Marquinhos a parfaitement suivi et reprend du gauche pour marquer de près.
89eme minute (4-0)
Pastore, à vingt-cinq mètres légèrement axe droit, adresse un caviar à Ibrahimovic qui s’impose dans les airs face à Djidji. Dupé est battu par cette tête qui vient se loger sous sa barre.
2 (6)
index (3)PSG
Douchez – Van der Wiel puis David Luiz (73eme), Marquinhos, Thiago Silva, Maxwell – Thiago Motta, Pastore, Rabiot puis Matuidi (71eme) – Di Maria, Lucas puis Cavani (73eme), Ibrahimovic (cap)
N’ont pas participé : Sirigu (g), Kurzawa, Aurier, Stambouli
Entraîneur : L.Blanc

 

p1-fcnantesNantes
Dupé – Sabaly, Vizcarrondo (cap), Djidji, Dubois puis Kwateng (72eme) – Gillet, R.Gomis puis Rongier (84eme) – Thomasson, Bedoya, Lenjani – Sala puis Audel (60eme)
N’ont pas participé : Braat (g), Adryan, Abd.Touré, Cana
Entraîneur : M.Der Zakarian

1D1A5627

Buts :

Paris : Ibrahimovic (18eme et 89eme), Lucas (43eme) et Marquinhos (52eme).

Avertissements :

Paris : Rabiot (38eme).
Nantes : Gillet (51eme)

IMG_5510

Article : 365football
Photos : D.Cahagnet

 

2 (125)

GAZELEC AJACCIO  -  PARIS

 

Gazélec_Ajaccio_logoGazélec Ajaccio : Maury, Goda – Coeff, Filippi, Mangane, P.Martinez, I.Sylla, Ala.Touré – Youga, Poggi, Le Moigne, Ducourtioux, Djokovic – Zoua, Boutaïb, Mayi, Pujol, Tshibumbu, Chermiti
Blessés : Bréchet, Larbi
Choix de l’entraîneur : Aucun

 

index (3)PSG : Trapp, Sirigu – Aurier, David Luiz, Kimpembe, Kurzawa, Marquinhos, Maxwell, Thiago Silva, Georgen Thiago Motta, Stambouli, Di Maria, Nkunku, Rabiot – Lucas, Ibrahimovic, Cavani, Augustin
Blessés : Matuidi (genou), Verratti (pubalgie), Pastore (cuisse et cheville)
Choix de l’entraîneur : Douchez, Edouard, Descamps, Ongenda, van der Wiel

***************************************************

Les compos probables :

Gazélec_Ajaccio_logoGazélec Ajaccio : Maury – Coeff, Filippi, Mangane, P.Martinez, I.Sylla – Poggi (cap), Le Moigne, Ducourtioux – Zoua, Boutaïb.
index (3)PSG : Trapp – Aurier, Marquinhos, David Luiz, Maxwell – Stambouli, Thiago Motta, Rabiot – Di Maria, Ibrahimovic (cap), Cavani.

Paris continue sa route.

Parc des Princes (30 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux – Pelouse en très bon état
Arbitre : M.Delerue

 

 

IMG_4051Paris est progressivement monté en puissance à l’occasion de la réception de Rennes. Les troupes de Laurent Blanc n’avaient pas envie de rigoler sur la pelouse de Parc des Princes. Avec un seul point pris sur les neuf derniers possibles en championnat, les Rennais avaient pourtant choisi d’opter pour une défense renforcée afin de limiter la casse, mais cette dernière a explosé dans les grandes largeurs en seconde période. Les parisiens ont fait la différence sur des réalisations de Maxwell (49eme), Ibrahimovic (53eme et 79eme) et Cavani (91eme). Et sans un Costil des grands soirs, l’addition aurait pu être beaucoup plus lourde.
Alors que les Rouge et Noir ont peut-être grillé la cartouche de trop dans la course aux places européennes, le PSG a livré la meilleure des réponses face aux critiques. Les parisiens restent bel et bien sous pression en cette fin de saison et la réponse est intervenue ce vendredi soir où les Bretons repartent avec une bonne valise. Les futurs adversaires des Parisiens sont avertis, Paris en profite pour faire tomber un nouveau record, celui du plus grand nombre de victoires sur une saison (28).

IMG_4502

Les buts :

49eme minute (1-0)
Magnifique extérieur du pied droit d’Ibrahimovic qui trouve Cavani sur le côté gauche de la surface rennaise qui remet instantanément de la poitrine pour Maxwell. Le Brésilien élimine un premier défenseur central d’une feinte, avant de mystifier Gnagnon avec un petit pont de l’extérieur du pied gauche. Le tout ponctué d’un missile du pied droit qui trompe Costil avec l’aide de la barre transversale. Un but exceptionnel de la part de Maxwell !
54eme minute (2-0)
Di Maria se met sur son pied gauche et centre en direction de ses attaquants. Alors que Cavani est trop court pour reprendre, Ibrahimovic déploie sa jambe droite et trompe Costil à bout portant.
79eme minute (3-0)
A la limite du hors-jeu, Pastore lance Ibrahimovic qui résiste au retour de Baal et déclenche un tir puissant du pied gauche qui vient se loger sous la barre de Costil.
91eme minute (4-0)
Sur le côté gauche de la surface, Cavani enroule du pied droit une frappe qui vient se loger dans la lucarne de Costil.

IMG_4662

index (3)PSG
Trapp – Aurier, Marquinhos, Thiago Silva (cap), Maxwell – Stambouli puis Verratti (60eme), Thiago Motta puis David Luiz (69eme), Pastore – Di Maria puis Lucas (69eme), Ibrahimovic, Cavani.
N’ont pas participé : Sirigu (g), Kurzawa, Van der Wiel, Nkunku
Entraîneur : L.Blanc
rennes (2)Rennes
Costil – S.Moreira, Gnagnon puis Boga (60eme), Mexer, S.Armand (cap) puis P.Mendes (84eme), Baal – Y.Sylla, G.Fernandes – P.Henrique puis Gourcuff (60eme), Sio, O.Dembélé.
N’ont pas participé : Sorin (g), Zeffane, B.André
Entraîneur : R.Courbis

IMG_4488

Buts :

Paris : Maxwell (49eme), Ibrahimovic (53eme et 79eme) et Cavani (91eme)

Avertissements :

Paris : Aurier (57eme)
Rennes : Gnagnon (34eme)

 

Article : 365football

Photos : D.Cahagnet